Saturday, January 10, 2015

[biofuelwatch] Fwd: Un(e) ami(e) t invite à lire un forum intéressant sur Camerounlink.net





Ten employees of the Cameroon Society of palm (Socapalm) practicing in the plantations of Mbongo by Edea, are under arrest for attempted strike. 



Salut! Un(e) ami(e) t´invite à lire un forum intéressant sur Camerounlink.net.

Edéa: La loi sur le terrorisme fait ses premières victimes(08.01.2015-La Météo)


© Baudouin Nyobé

Dix employés de la Société camerounaise de palmeraies (Socapalm), en exercice dans les plantations de Mbongo par Edéa, sont aux arrêts pour tentative de grève.


Selon des informations parvenues à notre rédaction à l'heure où nous allions sous presse, hier, les dix ouvriers étaient sur le point d'être déférés au parquet d'Edéa (chef-lieu du département de la Sanaga Maritime, dans la région du Littoral). Tout commence lundi 5 janvier, lorsqu'ils sont interpelés par des éléments de la brigade de gendarmerie de Mbongo, puis placés en garde-à-vue. Une fois mise au parfum, les familles des prévenues vont se déporter tout de suite à la brigade. Henry N. parent d'un des interpelés, rapporte : «Les gendarmes nous ont fait comprendre que ce sont les meneurs (les dix ouvriers, ndlr) d'une grève en gestation. Qu'ils ont été arrêtés en application de la loi sur le terrorisme car, le Cameroun est en guerre et que de ce fait, personne n'a le droit de manifester». Et de poursuivre: «Lorsque nous avons indiqué aux gendarmes qu'il ne s'agissait pas d'une manifestation à caractère terroriste, mais des revendications portant sur l'amélioration des conditions de travail, il nous a été rapporté que ces mesures ont été prises pour éviter des échauffourées comme celle de mars 2010, pendant lesquelles les révoltés avaient attaqué les bureaux administratifs et incendiés de nombreuses maisons. » Notre informateur conclut : «L'on utilise désormais le décret du chef de l'État pour intimider les populations et étouffer toutes sortes de réclamations, mêmes les plus légitimes». Joint au téléphone, hier aux environs de 17h, pour un recoupement d'usage, le commandant de brigade de Mbongo visiblement gêné, indique d'un ton menaçant : «Pourquoi ne venez vous-même pas vérifier l'information sur place, au lieu de m'appeler au téléphone». Malgré de nombreux autres appels effectués par le reporter de La Météo pour en savoir davantage, le chef de la brigade de gendarmerie restera muet comme une carpe.

Toujours est-il que, apprend-on, dimanche 4 janvier, plusieurs ouvriers de la plantation de Mbongo se

Accedez au forum : ICI




Visitez : http://www.camerounlink.net




__._,_.___

Posted by: Betockvoices The Farmers <betockvoices@gmail.com>



__,_._,___

My Privacy...

No comments:

Post a Comment

Biofuels are a wide range of fuels which are in some way derived from biomass.

Your idea?